ENS de Paris - Normale Sup' ENS de Lyon - Normale Sup' ENS de Cachan - Normale Sup' ENS de Rennes - Normale Sup'
Page Facebook Chaine YouTube Chaine DailyMotion Page Google+

ISMaPP

Etablissement d'Enseignement Supérieur reconnu par l'Etat

80, rue Taitbout 75009 Paris

Tél: +33/01.55.50.12.40

Fax: +33/01.55.50.12.49

Métro: Saint-Georges - Ligne 12

Vous êtes ici: Accueil » Actualités - Vie de l'Ecole » Actualités » Vient de paraître « Europe : le défi français »

Actualités - Vie de l'Ecole

Actualités


RSS

Evènements et partenariats

Vient de paraître « Europe : le défi français »

Vient De Paraître « Europe : Le Défi Français » - 33 Ko
Vient De Paraître « Europe : Le Défi Français » - 32 Ko

Loin de s’égarer dans les méandres du droit institutionnel européen, Georges de La Loyère signe un essai vif et enthousiasmant, né d’une colère au lendemain d’un certain dimanche de mai. « Prétendre que nous pourrions seuls, effacer nos déficits, renouer avec une forte croissance, c’est raconter des histores aux Français. Il n’y a qu’un levier pour y tendre, et c’est le levier européen ». Tel est son credo, comme celui de la nécessité de « reconstruire l’Europe dans la tête des gens » !

Comme le souligne Valéry Giscard d’Estaing dans sa préface, Georges de La Loyère n’évoque pas ici l’Europe sous l’angle de son évolution institutionnelle mais par « l’autre bout ». « Il réfléchit non pas à ce qu’est l’Europe mais à ce qu’elle devrait faire. Son raisonnement est celui de l’ingénieur, dont il a la formation : pragmatique et fondé sur l’utilité ».
Quel budget pour l’Europe ? Quelle politique de défense ? Quelle politique énergétique ? Quelle politique environnementale ? Quelle politique d’immigration ? Quelle politique agricole commune ? Les propositions sont avancées avec lucidité et réalisme. L’auteur, on le perçoit, aime à s’appuyer sur la connaissance de l’Histoire tout en ayant conscience de la versatilité des temps. Il fait sienne la devise que Félix Gaillard avait inscrite sur la porte de son bureau « Ne me dites pas quelle politique je dois mener, mais dites-moi plutôt comment la conduire » !
La France est un enfant malade de l’Europe — comme d’autres Etats membres. Quel est ce mal ? « La trappe de la dette ». Quel le symptôme ? « être obligé de s’endetter pour payer les intérêts de sa dette ». Elle est atteinte de la mauvaise dette : celle « qui consiste à faire vivre le pays à crédit, sans lui permettre de préparer l’avenir ». Georges de La Loyère en appelle à un contrat de confiance, de nature à engager et réussir une véritable politique de redressement de l’économie française. Dans cette stratégie, l’affirmation publique d’une volonté européenne est cruciale car seule l’Europe est le niveau pertinent pour une amélioration de la croissance. Ce contrat de confiance repose aussi sur un investissement accru en matière de formation, de pôles de compétitivité et de commerce extérieur. « La présidence française de l’Europe doit être l’occasion d’engager l’Union européenne, et en premier lieu la zone euro, sur un nouvel axe »… Georges de La Loyère balise ici le chemin.

L’auteur
Proche collaborateur de Valéry Giscard d’Estaing pour les questions européennes, Georges de La Loyère est Secrétaire général de l’association pour la Démocratie en Europe. Il est également porteur du budget de l’Union européenne au Conseil économique et social et président de l’Autorité de contrôle de Schengen.
Il est aussi le père d’Edouard de la Loyère, diplômé ISMaPP (Promotion P. Lequiller – C.Caresche / 2008)

Référence :
- Europe : le défi français par Georges de La Loyère ; Editions Les Quatre Chemins, 2008, 165 p. ; 15 euros
 

« Retour