ENS de Paris - Normale Sup' ENS de Lyon - Normale Sup' ENS de Cachan - Normale Sup' ENS de Rennes - Normale Sup'
Page Facebook Chaine YouTube Chaine DailyMotion Page Google+

ISMaPP

Etablissement d'Enseignement Supérieur reconnu par l'Etat

80, rue Taitbout 75009 Paris

Tél: +33/01.55.50.12.40

Fax: +33/01.55.50.12.49

Métro: Saint-Georges - Ligne 12

Vous êtes ici: Accueil » L'Ecole » Charte

L'Ecole

Charte


La Charte est l'expression des référents intellectuels, des principes pédagogiques et des applications professionnelles en vigueur à l'ISMaPP.

Référents intellectuels

  • Etablissement de droit français, l'ISMaPP a fait le choix de l'ouverture européenne et internationale.
  • Etablissement à statut privé, l'ISMaPP privilégie la perméabilité entre la sphère publique et le secteur économique dans le respect de leur singularité.
  • Le choix intellectuel :
    Ecole supérieure d'application, l'ISMaPP a inscrit à ses programmes, le renforcement des humanités. Le professionnalisme dans l'exercice des métiers publics est intrinsèquement corrélé à un haut niveau de connaissances et d'expression intellectuelle (sous ses différentes formes orales, écrites, personnelles et sociales).
  • A l'ISMaPP, la transmission des enseignements est fondée sur l'alliance de vertus classiques et de réalités contemporaines.

Principes pédagogiques

Les enseignements dispensés visent à enrichir le savoir-faire administratif français par des pratiques et des méthodes de management facilitant la prise de décision chez les futurs cadres publics et politiques. Les principes pédagogiques s'ancrent dans une éthique de la responsabilité propre à développer chez chaque étudiant :

  • Le sens de l'exigence et de l'éthique personnelle, conditions d'une vie professionnelle épanouie ;
  • Le goût à la prise de responsabilités, c'est-à-dire l'aspiration à une légitime ambition ;
  • Une capacité d'adaptation et d'évolution professionnelle dans un environnement mouvant ;

Applications professionnelles : les nouvelles compétences pour des métiers à plus-value civique

A l'heure où la relation gouvernants - gouvernés traverse une crise de confiance, où la sphère publique et politique doit se réformer afin de retrouver toute sa crédibilité au service de l'intérêt général, les métiers de la sphère publique vont faire appel à de nouvelles compétences au service de nouvelles exigences.

  • De nouvelles exigences :
    • La transparence et la clarté dans la prise de décision
    • L'efficience dans l'action concrète
    • L'évaluation précise des responsabilités
    • L'accès aux fonctions de cadres de direction à des professionnels issus d'autres formations
  • De nouvelles compétences :
    • Une acuité intellectuelle et pluridisciplinaire
    • Une ouverture renforcée vers des expériences européennes et internationales
    • Une culture de l'évaluation et du résultat
    • Une attention renouvelée aux modes d'expression classiques (particulièrement la forme écrite qui doit aller de pair avec une adaptation optimale à l'environnement des NTIC)
  • La maîtrise d'une technicité plus poussée des affaires publiques

En conclusion, les étudiants qui se dirigent vers les métiers de la sphère publique – dans un cadre statutaire ou contractuel - doivent être formés tels de véritables ingénieurs.

Leurs qualités personnelles alliées à une parfaite maîtrise des processus de décision s'avèrent un atout essentiel pour répondre aux besoins de compétences que va exprimer, de manière croissante, une sphère publique en profonde mutation.